L'appel du 15 Septembre 2014...

Publié le par Zébulon's Mummy

Un lundi matin comme un autre où j'étais réveillée à 6h40 avec mon réveil ...

Un lundi matin comme un autre où j'allais me préparer pour accompagner mon fils à l'école...

Un lundi matin où Marichéri avait prévu d'aller pêcher ...

Un lundi matin comme un autre jusqu'à 6h45 ...

Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers où ?
Parti de mon regard. C'est tout...
Son mât est toujours aussi haut,
Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
Pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "il est parti !"
Il en est d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,
S'exclament avec joie :
"Le voilà !"...
C'est cela la mort.
Il n'y a pas de morts,
il y a des vivants sur les deux rives.

(William Blake)

Un lundi matin comme un autre jusqu'à 6h45 ...

C'est l'heure à laquelle la gendarmerie a décroché son téléphone pour m'annoncer une terrible nouvelle.

La gendarmerie devait m'annoncer un décès...Celui de mon papa...

Ce lundi matin à 6h45 ...tout s'est chamboulé dans ma tête ...

Marichéri est revenu à la maison ...

J'ai réveillé Zébulon , je l'ai préparé et accompagné à l'école avec Marichéri ...

Une fois mon fils déposé à l'école , j'ai pu pleurer , pleurer ...

J'ai dû appeler mes oncles , mes cousins ...je devais à mon tour , l'annoncer.

J'ai passé au moins la moitié de ma journée en larmes accrochée au téléphone.

Papa est parti trop tôt ...il avait 58 ans...Il a décidé que ça ne pouvait plus durer...

Ce lundi matin , il a mis fin à ses jours ...

Je m'en veux tellement ...J'aurais dû l'appeler plus souvent ...J'aurais dû voir son désespoir...

Mais papa est parti...C'est fini ...

Je suis en larmes devant cet écran...Bordel c'est tellement dur !!!

J'ai dans la tête cette image de lui où je le vois avec cette corde autour du cou ...C'est horrible ! Comment peut-on en arriver là ???

Papa a laissé une lettre pour ses filles ...J'ai peur de la lire .

Papa habitait en Bretagne ...Nous à Paris...On ne se voyait pas souvent ...

Vendredi , nous lui rendrons hommage une dernière fois ...Il faut choisir un poème , des musiques , des fleurs ...Il faut que je trouve le lieu où on se réunira pour prendre un café ...Il faut que j'aille chercher la clé de sa maison à la gendarmerie...Il faut que j'aille vider sa maison ...

Papa était fan de Michel Sardou , étant gamines , on en a mangé du Sardou ...Il nous avait même fait croire que c'était son frère...naïves que nous étions...

Je crois que je ne réalise pas vraiment ...Ce n'est pas possible que tout ça soit réel ...Je vais me réveiller ...

Vendredi, je vais le voir ...

Vendredi , je vais réaliser ...

je vais lui dire au revoir ...

L'appel du 15 Septembre 2014...

Publié dans humeurs

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

faitesdesgossesoupas 15/09/2015 23:13

Comme je suis peinée pour toi. Comme j'entends ton chagrin.
Mais comme je veux te dire que tu ne dois pas, que tu ne dois plus te sentir coupable....
Tu n'avais pas à protéger ton papa, tu ne pouvais rien faire, tu n'aurai rien pu faire dans sa décision qu'il a pris de partir... En vous laissant une lettre... Réfléchi donc.
Mais tu peux chérir tous les souvenirs que tu as avec lui. Il peut vivre dans tes mots, tes actes, dans tes yeux et ceux de ton fils aussi...
Je t'embrasse bien fort !

Auréliie Ribeaucourt 16/11/2014 16:00

courage a vous <3 sincères condoléances

Cynthia Porquet 16/11/2014 09:29

Bonjour, toutes mes condoléances.. Surtout ne culpabilise pas, ce n'est pas de ta faute.
Il l'a choisi et malheureusement tu ne pouvais rien y faire..l'aurais-tu appeler plus souvent que cela n'aurait rien changé.
Si jamais tu as besoin n'hésites pas, même si on ne se connait pas.
Plein de courage..

Mamandine 26/09/2014 00:42

Bonsoir,
Je découvre ton blog et je découvre ta peine en même temps.
Je te comprend que trop bien, c'est ma maman qui est partie le 21 août dernier.
Une fois le choc passé, les funérailles préparées, l'appart vidé et les papiers envoyés, tu te retrouve seule avec ton chagrin, ta rage, ta culpabilité.
Je n'arrive toujours pas à me dire que je ne verrai plus jamais ma maman mais il fait continuer à avancer pour les enfants, pour toi.
Ton papa à fait ce qui lui semblait juste pour lui et il voudrais certainement que tu sois plus forte que lui.
Je suis dispo si tu as besoin de parler car je ne sais que trop bien ce que tu ressens en ce moment.
Affectueusement
Amandine

Zébulon's Mummy 26/09/2014 16:57

Merci Amandine . Je suis désolée pour ta maman.
Mon papa n'a pas trouvé d'autre échappatoire et la culpabilité me ronge ...il faudra du temps tout comme pour toi !
Courage à toi également

christine 25/09/2014 21:33

Par hasard je suis arrivée jusqu'ici. Je partage ton chagrin. Tellement...
Le 4 septembre 2004 un samedi comme les autres... A midi j'ai appris par téléphone la mort de mon papa, il s'était tiré une balle dans notre maison, la maison de notre enfance. C'était irrémédiablement fini. Un cauchemar. Nous sommes trois sœurs, papa aimait Michel Sardou. Tellement de similitudes.... La vie reprend ses droits dix ans plus tard, mais la peine est toujours présente, les larmes retenues encore parfois.... Courage, la route est longue. Pour me consoler j'ai toujours pensé que le suicide est un acte courageux, la dernière liberté sur la vie... Ton papa devait être aussi fort que le mien dans son desespoir. Tendres pensées.

Zébulon's Mummy 26/09/2014 16:54

Merci pour ton message et désolée pour ton papa ...C'est vrai qu'il y a beaucoup de points communs