Je serai là ...Toujours pour toi !

Publié le par Zébulon's Mummy

Je serai là ...Toujours pour toi !

On me dit que je suis " trop maman " alors que je ne savais pas que c'était possible ...

On me dit que je lui donne trop d'amour , que Zébulon souffre d'un " trop plein d'amour " alors que je ne savais pas que c'était possible ...

On me dit qu'il va avoir 7 ans et qu'il est temps ...de couper le cordon !

Comment peut-on trop aimer son enfant

Où se trouve la limite ? Quand sait-on qu'on donne trop d'amour à son enfant ? Comment est-ce envisageable ? 

Y a t-il un nombre de bisous et de câlins autorisés par jour , un nombre de " Je t'aime " à ne pas dépasser ??? 

On me dit que je le surprotège et que ce n'est pas l'aider. 

J'essaie juste de faire de mon mieux pour qu'il soit heureux !

J'essaie juste d'être une bonne maman. Je veux juste qu'il s'épanouisse. 

Etant donné que je ne travaille plus , pour le moment ,on me dit qu'il passe trop de temps avec moi ...Je ne suis pourtant pas la seule maman à rester chez moi , et les enfants des autres n'en sont pas malheureux pour autant (au contraire non ?)

Bref, on me dit tout un tas de choses pour me faire comprendre que " je ne fais pas bien " , que je devrais faire différemment !

Alors oui ! Je veux bien tout entendre pour que mon fils aille mieux , qu'il prenne de l'assurance et que ses angoisses s'effacent , petit-à-petit ...Mais c'est facile à dire et beaucoup moins simple à faire.

Et ne me demandez pas de moins aimer mon enfant !!! 

Tous les soirs , je dois lui tenir la main afin qu'il s'apaise et s'endorme enfin (sur un matelas à côté de notre lit ) Main dans la main , je reste là , près de lui , lui promettant d'attendre avec lui que Morphée vienne le chercher. Le moment du coucher est très stressant pour lui et pour moi aussi du coup  , mais ça n'a pas toujours été le cas !

Tout a commencé fin Août ...Il avait dormi chez sa mamie et il avait vomi en se couchant dans le lit . Depuis ce jour , il a peur de vomir au moment du coucher et a besoin de ma présence pour le rassurer , même son père ne peut pas me remplacer...

On a essayé de le forcer un peu , de laisser mon mari gérer le moment du coucher mais en vain ...Il fait de telles crises d'angoisse qu'il se provoque des nausées.

Je l'ai emmené voir une psy , un ostéopathe , homéopathe mais la situation ne s'améliore pas !

En attendant de trouver la solution , le remède pour que ses crises d'angoisse cessent et qu'il puisse retrouver sa chambre le soir ..Je resterai près de lui , dans notre chambre , le temps qu'il faudra.

 

 

Je serai là ...Toujours pour toi !

Publié dans humeurs, famille

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Miss Zen 16/11/2016 20:37

J'ai beaucoup entendu les mêmes commentaires. Antoine â toujours ete un petit garçon très angoissé et timide, parfois craintif. Sa première expérience à l'ecole n'a rien arrangé . J'ai arrêté de bosser vers ses 3 ans et demi et je lui ai consacré énormément de temps et d'amour ( trop pour certains car il faut endurcir les enfants) - j'ai recommencé avec des horaires qui me,permettent de le déposer et de le chercher â l.ecole c.-à-d. Un job tres en dessous de mes compétences et là aussi je sacrifiais trop pour mon fils. Les progrès ont été très lents et parfois on retournait en arrière mais là je sens qu'il prend son envol, qu'il se détache à son rythme, qu'il prend confiance. Il va avoir 7 ans, on est encore très fusionnel par moment. Alors des critiques ily en aura toujours, chaque histoire, chaque enfant, chaque maman est différent - écoute ton cœur, écoute ton instinct. Tu sentiras très bien dans quelle situation et quand tu pourras le,pousser doucement. Tout cet amour que tu lui donnes c'est de la force pour lui, je ne crois vraiment pas que l'amour rend faible et ne rend pas service à un enfant. Va sur ton chemin avec confiance

la carne 14/11/2016 10:29

<3

Manue 11/11/2016 15:50

<3 les gens parlent beaucoup, conseillent énormément, mais ne savent rien de nos vies. Fais comme c'est le mieux pour vous ma belle. Plein de gros bisous