L'amie des bêtes !

Publié le par Zébulon's Mummy

Elle avait toujours vécu entourée d'animaux . Elle avait grandi en Bretagne et quand elle était petite fille , sa meilleure amie était sa chienne ( un Berger Allemand) , avec qui elle avait partagé 12 années de bonheur.

Lorsqu'elle n'avait pas le moral , elle allait alors retrouver son amie dans le jardin , derrière la maison , elle s'allongeait près d'elle dans l'herbe , pour lui confier tous ses secrets .

Mais un jour , sa chienne a disparu . C'est vrai qu'elle était déjà âgée et faisait de plus en plus de crises d'épilepsie , mais ce qui avait été difficile , c'était de ne pas savoir ...Ne pas savoir si elle allait revenir , ne pas savoir si elle souffrait dans un coin ....Elle avait cherché sa chienne dans tous les coins , pendant des jours , mais en vain .

Cette jeune fille avait eu également un chat , un cochon d'inde . Son père élevait , au fond du jardin , des poules , des lapins et des pigeons...

Mais sa chienne comptait beaucoup plus que tous les autres ...Et de loin ! Elle la suivait partout , elle l'accompagnait dans ses balades à vélo , dans ses jeux avec les voisins . Ce n'était pas n'importe quelle chienne ! Elle était obéissante , gentille , intelligente et protectrice avec sa maîtresse . L'amour était réciproque entre l'animal et cet enfant.

Cette relation l'avait marquée à vie. Elle avait toujours eu besoin de la présence d'animaux dans son quotidien.

Installée en couple avec un Parisien à l'âge de 21 ans , elle avait alors dû faire un peu de forcing pour avoir un animal domestique. Lui , avait grandi en appartement et il n'avait eu comme animal qu'un canari ( qu'il avait oublié sur le bord de la fenêtre et qu'il avait retrouvé gelé ) Bref , ce n'était pas gagné ! Mais en travaillant son homme au corps , il avait fini par céder et lui avait offert un lapin nain ( pas si nain que ça au final ) Ce lapin avait déprimé au bout de quelques jours d'adoption. Inquiète , cette jeune femme en avait reparlé autour d'elle et on lui avait suggéré de lui trouver un compagnon. Elle avait alors trouvé un cochon d'inde pour lui tenir compagnie. Sa lapine s'était alors donnée le rôle de maman auprès de cet autre animal.

Un jour , alors qu'elle rentrait d'une journée de travail , elle avait retrouvé son cochon d'inde sans  vie ...La lapine avait continué bizarrement à vivre sans lui sans s'attrister ( d'apparence en tous cas ) . La jeune femme avait gardé son lapin jusqu'à fêter ses 6 ans ...Ce n'est pas du tout expressif un lapin ( en tous cas , pas le sien ) , mais elle y était attachée !

Pour ses 25 ans , son mari avait voulu l'emmener dans une bijouterie pour lui offrir un collier . Elle ne voulait pas de collier et lui prenait la tête ( on peut le dire ) , depuis des mois , pour avoir un chien. Il avait alors accepté de l'accompagner dans une animalerie l'erreur  , juste pour voir et se renseigner , mais c'était sans compter sur la force de persuasion de sa femme , une fois arrivée sur place. Le chiot dans les bras , impossible pour elle de le remettre en cage , de prendre le temps de réfléchir , et revenir ! Non ! Hors de question ! Il avait donc cédé pour la maudite somme de ....une petite fortune ( le chien , la laisse , le harnais , les croquettes , les gamelles ... ) 

Elle était la plus heureuse de la Terre avec son Shy-Tzu noir dans les bras ! Le plus beau cadeau d'anniversaire qu'elle avait eu ! 

Ce chien était devenu un compagnon très proche de sa maîtresse . Tellement proche , qu'il pleurait lorsqu'elle devait le laisser à la maison . Impossible de le laisser seul ! C'était une boule de poils aimante qui avait grandi et vieilli dans une famille à ses petits soins. Ils l'emmenaient partout ( pas trop le choix en même temps ) , en vacances , pour accompagner leur fils à l'école , chez leurs amis , en soirée ....Vraiment partout !

Tout le monde était habitué , on ne la voyait jamais sans son chien !

Malheureusement , il y a toujours une fin douloureuse lorsqu'on adopte un animal et c'est au bout de 13 ans de complicité qu'il les a quittés . Il était malade et souffrait . Le départ avait été très difficile . Cette jeune femme a mis un an à s'en remettre , à pouvoir parler de son compagnon sans larmes , à faire son deuil . Son chien a laissé un grand vide( énorme vide ! ).

Son fils avait toujours connu leur chien , à l'âge de 7 ans , il perdait son proche compagnon de toujours . C'était dur pour tous. Mais la vie devait continuer ....

Quelques mois plus tard , elle s'était inscrite sur un site de Petsitting pour garder des animaux à son domicile . Une façon de combler le vide sans se lancer de nouveau dans une nouvelle aventure de plus de 10 ans...Elle avait alors découvert la vie avec des chats en appartement et elle avait aimé ça . 

Son fils réclamait leur présence lorsqu'il n'y en avait pas chez eux pendant plusieurs semaines d'affilée. Après des semaines de réflexion , elle avait (re)commencé à faire du forcing auprès de son mari ( toujours réticent même si il aime les animaux , il a tendance à ne voir que les contraintes ) ..et il avait cédé quelques jours après Noël. 

Ils ont adopté un chat noir , recueilli par une association , âgé de 18 mois , le 3 Janvier dernier . Une nouvelle histoire s'écrit depuis pour sa famille avec la présence de cette nouvelle boule de poils . Son fils parle toujours , de temps en temps , de leur chien défunt , mais l'entendre éclater de rire en jouant avec son chat et aller lui faire un bisou avant de partir , comble sa maman de bonheur. 

Ce chat pèse aujourd'hui 7,4 kg belle bête  et leur demande de plus en plus d'affection et d'attention. Il a une nette préférence pour son maître , à qui il fait la fête comme un chien le fait le soir , quand il rentre du travail . Sa femme est pourtant la plus présente pour cet animal , elle s'occupe de le brosser , de le nourrir , de nettoyer la litière ...Mais rien n'y fait ! Lorsqu'elle tente de le câliner , il s'en va ! C'est rare qu'il reste et ronronne près d'elle ....C'est compliqué pour cette femme de l'accepter . Elle qui a toujours eu des compagnons à quatre pattes , qui ne voyaient que par elle ! Le chat a choisi son maître et ce n'est pas Elle ! 

Elle l'aime malgré sa façon de la repousser ...Elle se dit que , peut-être un jour , il viendra davantage vers elle ...En attendant , elle continue de s'en occuper avec amour !

Bien sûr , c'est un chat et non un chien ...Ce n'est pas lui qui comblera le vide qu'avait laissé son Shy-tzu et elle en est bien consciente aujourd'hui....

Elle ressent toujours un vide en elle malgré la présence du chat ( qui les réveille régulièrement la nuit ) et le poisson rouge ( qui est noir ? ) ...

Si elle s'écoutait , elle s'arrangerait pour reprendre un chien , pour retravailler son homme au corps afin d'arriver à ses fins ... Mais elle sait aussi à quel point c'est dur lorsqu'ils sont malades et d'autant plus lorsqu'ils les quittent. Elle sait aussi que , contrairement au chat , il faut sortir le chien sous la pluie , dans le froid , même la nuit parfois ...et qu'on n'a pas toujours envie de le faire . C'est un véritable engagement pour 15 ans ( en moyenne ).

Elle a pensé à se renseigner auprès des associations pour devenir famille d'accueil de chiens guides . L'avantage est pour elle non négligeable car il n'y a pas de frais de nourriture ni vétérinaires ( ils sont pris en charge ) et elle aurait le chiot de ses 3 mois à ses 12 mois , ce n'est donc pas un engagement à long terme. Un chiot en plus ! Plein de vie ! Du bonheur à l'état pur ! Mais y arriverait-t'elle  ? Le laisser partir vers l'école des chiens guides à l'âge d'un an sans avoir trop mal ? Son fils accepterait-t'il ce départ ? 

Mais la bonne cause aiderait sûrement à accepter son départ ...Partir oui , mais pour une bonne raison , pour aider quelqu'un d'autre à vivre mieux. Les associations manquent cruellement de familles d'accueil ...

Cette jeune femme doit me donner des nouvelles dans les prochains mois ....Je vous dirai quelle décision elle a prise , va-t'elle se suffire de la présence de son gros matou ...ou pas ? 

 

L'amie des bêtes !
L'amie des bêtes !
L'amie des bêtes !

Publié dans humeurs, famille, lifestyle, chat, animaux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Miss Zen 10/10/2017 10:41

Voila un billet qui me fait penser à ma sœur - amoureuse des animaux depuis sa plus petite enfance....

Bernieshoot 07/10/2017 15:11

C'est un choix difficile, quand un de nos chats disparait c'est toujours cruel

Marike & Co 07/10/2017 14:34

Je suis famille d'accueil depuis février 2014. Moi c'est un peu particulier, je m'occupe de chiens "à problèmes" plus ou moins graves, la plupart du temps des podencos, chiens espagnols torturés et tués dans leur pays, qui au mieux n'ont jamais été sociabilisés, n'ont jamais vécu dans une maison avec un humain qui les câline, au pire qui ont été maltraités et arrivent avec de gros traumatismes.
Il faut savoir une chose, à moins d'avoir un cœur de pierre, c'est TOUJOURS un déchirement de les laisser partir. Mais comme pour les chiens guides, c'est pour la bonne cause, d'une certaine façon, et quand j'ai des nouvelles de mes petits protégés, que je reçois des photos d'eux les 4 fers en l'air sur le canapé ou en train de se tirer la bourre avec d'autres chiens dans un parc ou sur la plage, je sais pourquoi je fais ça et pourquoi je continue !!
Là je suis "entre 2", mon chien en accueil a été adopté il y a quelques mois et je laisse passer un peu de temps pour digérer l'information et pour être fraîche et dispo pour le prochain.
C'est tellement enrichissant que je ne peux que te pousser à le faire, même si c'est vraiment dur de s'en séparer... je me dis que je n'ai pas beaucoup d'argent à donner à ces associations, mais ça je peux le faire. Cette petite contribution qui n'engage à rien mais change tout pour le chien et son futur maître !!!
Le dernier que j'ai eu a été adopté par une dame qui travaille et vit en appartement. L'adoption lui aurait été refusée si le chien n'avait connu que le refuge, mais là, ça a été possible et ils sont tous les 2 les plus heureux de la terre (elle lui a même fait une page fb,..)
Bref, fonce !! Mais soit prête à encaisser...