Maman , le plus dur métier du monde !

Publié le par Zébulon's Mummy

Maman , le plus dur métier du monde !

La fatigue est bien installée maintenant , les nerfs sont à vif , le sommeil vient très difficilement ...Mais que faire ?

Voilà des semaines , des mois même , que tu mets beaucoup de temps , des heures dans ton lit sans dormir. Tu es vraiment fatigué. Un enfant de 8 ans a besoin , en moyenne , de 9 à 11 heures de sommeil par nuit. Voilà trois mois que tu dors environ 8 heures par nuit. 

Comme tu es épuisé , ton caractère de cochon ressort davantage , mais pas seulement ...Les crises d'angoisse se font également plus régulières et c'est ça qui me pèse le plus .

Pourquoi ne trouves-tu pas le sommeil ? Pourquoi ces envies de vomir au moment de se coucher , à quoi penses-tu ? 

Bien évidemment tu ne connais pas ces réponses ... Toi , tu sais juste que tu ne te sens pas bien , tu ressens un mal-être , tu as des nausées , tu as besoin que je sois là , que je te rassure ....

Tu as toujours été un enfant angoissé ( les chiens ne font pas des chats ) et la vie ne nous a pas épargnés. Avec une maman malade , ce n'est pas facile de garder sa place d'enfant , ce n'est pas simple tout le temps.

Depuis tout petit , tu m'as toujours vue prendre des médicaments ( plein de médicaments ) , tu sais que je dois régulièrement me rendre à l'hôpital pour voir si tout va bien ...Mais le plus dur , c'est lorsque je dois partir aux urgences à 4 heures du matin et que tu ne me revois que 6 jours plus tard !

Tu as déjà consulté plusieurs psychologues , homéopathes , ostéopathes ...Mais rien n'a été vraiment efficace. Je voudrais tellement apaiser tes angoisses . 

Ce soir , nous allons voir une sophrologue pour enfants , qui est spécialisée dans l'aide à l'endormissement. J'espère vraiment qu'elle nous donnera les clés pour t'aider. J'espère qu'elle pourra aussi apaiser ta colère . 

Du haut de tes 8 ans , tu te prends régulièrement pour un ado de 15 ans , face à moi. Ta façon de me répondre ( surtout lorsqu'il y a du public ) , l'intonation dans ta voix , ne sont pas adaptées à ton âge. 

Je sais bien que c'est une facette ( une carapace ) qui te protège de tes faiblesses. 

Tu joues les rebelles le jour et les petits le soir ...Deux enfants différents dans ce petit corps d'1 m 29 . Des câlins et des déclarations d'amour autant que de cris , de violence verbale et de provocations ....

Comment réagir ? Tout le monde , autour de moi , connaît la solution , tu sais .... Je ne dois pas te laisser le choix ( te laisser en panique dans ton lit et vomir seul ? ) , non parce que c'est certainement du cinéma en fait ! Sacré comédien hein ! Vomir sur demande ....

Tu refuses de partir sans moi chez les copains , de dormir ailleurs si nous ne sommes pas là , ton papa et moi . D'après les autres , c'est que je le veux bien ! Je dois te forcer à aller dormir chez mamie , ne pas te laisser le choix ( tant pis pour mamie qui nous appelle à 23 heures parce qu'elle ne sait plus quoi faire pour te calmer pendant ta crise d'angoisse )  

Et , d'après eux , tu prendras de l'assurance comme ça , en y allant , forcé et anxieux .

Mais moi , je suis ta maman , et c'est encore moi qui décide et qui ressens le mieux tes besoins . Je sais qu'il faut qu'on arrive à couper le cordon ...Que tu dépasses tout ça et que tu t'amuses , sans t'inquiéter pour moi . 

Mais je ne connais toujours pas la solution ...Je compte énormément sur ces séances de sophrologie que nous allons faire , dès ce soir , ensemble . 

Pourvu que ça t'apaise ...Pourvu que tu arrives à t'ouvrir ...

En attendant , je serai là , toujours pour toi , my boy .

Je ne sors plus car personne ne peut me remplacer auprès de toi le soir ...Tu as besoin de moi .

Mais ne crois pas que ça me plaise quand même !

Le jour où tu prendras de l'assurance  , le jour où tu me demanderas , pour la première fois , si tu peux dormir chez un copain , ce jour-là , je serai la plus heureuse des mamans....

En attendant , je préfère ne plus en parler autour de moi , je ne supporte plus les critiques et les conseils mal avisés . 

" Quoi ? Non mais attends , c'est bon , il peut bien rester chez un copain 2 heures sans toi ! Il a 8 ans quand même ! "

Bah non ! Il n'y arrive pas et préfère refuser l'invitation si il sait que je ne viendrai pas ....Il aimerait y aller , bien évidemment , mais ça le stresse terriblement ...La veille au soir , il va cogiter davantage , se poser plein de questions et me dire qu'il ne veut plus y aller ...

Chacun joue son rôle de parent comme il l'entend...Certains enfants sont plus sensibles que d'autres aussi. Nous n'avons pas tous le même vécu , les mêmes ressentis , mais j'essaie simplement de faire de mon mieux ...J'essaie juste d'être à l'écoute de mon enfant et d'être une bonne maman ...

Mais ce que c'est difficile de savoir si on fait bien ( ou pas ) . Les conseils peuvent être bons à prendre , mais les jugements ...Je m'en passerai !

Vivement ce soir , qu'on tourne une  nouvelle page , avec la sophrologie.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

L
ah... tous ces gens qui connaissent les solutions... toute une histoire! :(<br /> <3
Répondre
M
tu as mille fois raison - fait ce que tu ressens. Toi seul connaît vraiment ton fils. J'ai aussi un enfant angoissé (on va vers un mieux) et j'ai appris que les injonctions/les bons conseils ne servent à rien. On ne soigne pas un enfant angoissé avec de l'autorité - certes ils ont besoin parfois d'être recadré comme tous les enfants. Mais les "forcer" ne sert à rien, sauf à empirer la situation - je crois qu'il faut du calme, de la compréhension, de le douceur et énormément de temps. Pour Antoine, le sport lui a fait du bien et le dessin aussi. Chaque enfant doit trouver sa façon de canaliser des émotions parfois très intenses. Vous allez trouver pas à pas.....
Répondre